La statue vivante et sa respiration

L’artiste se mettant en position de statue vivante, se voit comme invité à ralentir sa respiration afin d’être en accord avec ce rôle d’inertie et en rythme pour les mouvements plus lents qui seront effectués lors de chaque réveil de la statue humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *